Lire les critiques ci-dessous ou télécharger le document : Critiques Purificat

 


Jacques Tabarly, Maire de Septfonds (82)

« Purificat est très bien écrit et d’une grande sensibilité ».


Odile Cariteau, artiste plasticienne, Montauban

Purificat est d’une lecture très agréable. L’écriture est belle et légère, avec un déroulement de l’histoire bien mené. Un souffle d’air frais parcourt ce roman dans lequel l’auteur nous guide pas à pas vers un lieu que nous ne devrions jamais cesser de visiter. Sans doute y avons-nous rencontré la même superbe licorne ?


Béatrice de Chancel-Bardelot, Conservateur général au musée national du Moyen Âge, Musée de Cluny

Un joli travail, et des sources bibliographiques de bon aloi.


Jean-Michel Filiquier, responsable d’un festival du film documentaire, Saint-Antonin-Noble-Val

Purificat est de ces livres qui vous accompagne tout le temps de sa lecture, animé par la gourmandise impatiente de le retrouver bientôt. Une fois le livre refermé, on en reparle avec plaisir et on se laisse à nouveau volontiers bercé par cette alchimie du langage qui a su vous communiquer, à travers l’épopée d’Amadys, toute sa palette de sentiments : de l’amour fou (sentiment retrouvé ici) avec Madeleine à la sauvagerie d’une nuit de Saint Barthélémy. C’est finalement assez rare et cela mérite d’être signalé.


Patricia Matsakis, libraire, Montauban

C’est une très belle écriture empreinte de poésie. Elle dégage aussi une grande sensualité. L’auteur nous plonge dans l’univers complexe de l’alchimie et son travail érudit et la langue nous embarquent dans une remontée du temps extraordinaire. L’évocation sans détour des massacres des protestants n’est pas sans rappeler ceux d’aujourd’hui…


Anne-Marie Poumeyrol, conseillère jeunesse éducation populaire, Cahors

Je viens de terminer Purificat que j’ai lu presque d’une seule traite, c’est très beau, léger et profond à la fois, d’une écriture fine, sensible, colorée et douce, imprégnante, je me suis sentie guidée dans un monde à plusieurs dimensions, un voyage dans le temps et dans l’espace, merci.


Dany Redon, responsable des services généraux d’une grande entreprise, Paris

Juste pour vous dire que j’ai adoré votre livre. Le sujet est superbe, intéressant, la documentation très pointue, les personnages captivants. Merci pour ce bon moment de lecture, je ne regrette qu’une chose : qu’il ait été si court. J’en ai oublié de dormir. Et aujourd’hui je n’ai qu’une envie : aller à Septfonds pour goûter cette eau !


Victor Cohen-Hadria, réalisateur et écrivain (5 prix littéraires), Paris

Bruno de l’Onde, quand on le connaît et qu’on le considère pour ce qu’il est, c’est-à-dire un poisson argenté qui remonte le courant et les marées, est un véritable troubadour. Qu’il se soit installé dans ce pays d’Oc où est né le roman français n’est à cet égard pas très étonnant. Il y a dans les révélations alchimiques de son « Purificat ou le toucher de la licorne », une saveur culinaire qui prend au pied de la lettre les conseils des vieux mages.

Et puis il y a l’amour, le seul, le vrai, le complet avec cette petite dimension douce-amère que lui donne la fuite du temps et l’évanescence de l’instant, le seul moyen de vaincre le vieux barbon infantile qui dévore ses enfants et met la neige à nos cheveux et à ceux de nos amantes, l’unique défense de la fragilité et de la tendresse contre la brutalité et le froid des espaces infinis.


Catherine Delasalle, chanteuse, Bruxelles

Hier, j’ai lu « Purificat » en quelques moments. Impatiente de le reprendre à chaque fois. C’est une histoire passionnante et passionnée racontée dans une langue qui coule comme une rivière. L’auteur est un fabuleux conteur. Il a du faire un « sacré » parcours ou plutôt un parcours sacré pour pouvoir écrire ce livre…


Lucile Rivéra-Bailacq, déléguée d’un centre de ressources culture, Bordeaux

Avec précision et justesse, Bruno de l’Onde nous raconte le parcours de cet apprenti alchimiste du 16e siècle dont les fonctions le mènent sur les routes d’une France agitée par les clivages théologiques et abîmée par les choix politiques. Traversant cette époque complexe en la questionnant sans cesse, le personnage, tour à tour cuisinier, guérisseur ou alchimiste, est un être de passions, pour une jeune femme, d’une part, mais également pour ses amis, ainsi que pour sa quête scientifique qui poussera son corps et son esprit à un point ultime d’abandon. L’écriture de Bruno sait avec finesse nous décrire ces désirs et ces plaisirs que procurent aussi la recherche et la méthode scientifique. Elle nous transporte à une époque où les imaginations semblaient sans limites.


Paul Tatopoulos, ancien navigant, administrateur d’une ONG, Nogent-sur-Marne

J’ai été séduit par le thème de ce roman et surtout par son style. Le sous titre « le toucher de la licorne » nous emmène d’emblée  vers le domaine du rêve, du mythe, et de l’histoire. Très agréable à lire, un sujet inspirant, et le résultat de nombreuses recherches j’en suis sûr. Je me suis demandé à certains moments si Madeleine n’était pas en fait votre madeleine de Proust en vous rappelant une femme que vous aviez aimée ! Mon cher Amadys Olivier,  je vous dis vraiment « chapeau ! », c’est de la belle ouvrage.


Élisabeth Clerc, formatrice en approche et transformation constructive des conflits, Toulouse

J’ai beaucoup apprécié Purificat, le style et l’érudition dont vous faites preuve dans ce livre ! J’ignore comment vous avez pu réunir une telle matière d’écriture, mais en tout cas chapeau pour cette histoire que j’ai lue avec beaucoup de plaisir !


Luc de Larminat, directeur d’une association nationale pour l’accompagnement des initiatives culturelles de l’économie solidaire, Paris

J’aime qu’un roman me laisse une trace, qu’il soit comme un voyage initiatique dans lequel notre propre imagination ira piocher au gré de ses pérégrinations, où ce qui se lit laissera apparaitre de nouveaux mondes, et ouvrira sur des réflexions plus vastes. C’est le cas de Purificat. Je me suis plongé avec délice dans le tour de France d’Amadys Olivier, dans cette recherche de compréhension de la vie, de son sens, de la violence et de la souffrance dans laquelle, parfois, elle peut plonger les êtres humains. Mais toujours pour mieux renaitre. Une formidable histoire d’amour, une réflexion sur la joie, sur l’amitié, sur la mort, sur le temps qui passe et poursuis sa route à travers l’eau, la nature et le ciel.


Magali Visintin, coiffeuse, Caussade

Ce livre vous donne envie de recommencer une vie de couple en s’aimant comme jamais, ici et maintenant, et dans l’invisible. Les sanglots de cette histoire sont enveloppés d’amour inconditionnel, c’est juste magnifique !


Mélisa Maillié, chanteuse, La Réole

Purificat ? Je l’ai dévoré en trois jours ! J’ai trouvé le personnage touchant, les relations au monde complexes et à la fois fluides, les contenus scientifiques intéressants et les histoires magiques… j’avais envie d’y croire bien qu’elles soient magiques. J’ai cru comprendre qu’il pouvait y avoir une suite avec l’ouverture finale. J’ai hâte !